C’est une équipe de l’ASMFF fortement remaniée car emputée de 5 joueuses (par rapport au groupe qui avait reçu l’Olympique de Marseille dimanche dernier) qui se déplaçait ce dimanche à St Cannat pour la rencontre de Coupe de la Ligue Méditerranée féminine.

J’avais demandé à mes joueuses de faire preuve d’un maximum de sérieux face à un adversaire en difficulté dans notre championnat (avant dernier) et que nous avions battu 4-1 lors de notre rencontre à l’aller.
Nous devions les respecter (ne pas les prendre de haut), imposer le rythme et notre jeu et effectuer un pressing très haut, et surtout rester sur la bonne impression de la semaine précédente.

Dès début début la rencontre nous avions face à nous une équipe agressive dans les duels jouant à fond les moindres opportunités offertes.
De notre côté un jeu trop approximatif avec de nombreux déchets techniques nous empêchait d’être dangereux… Et c’est sur une perte de balle parfaitement exploitée par l’équipe adverse sur un contre  que notre adversaire nous surpris en ouvrant le score après seulement 10 minutes de jeux.

Mes joueuses vexées jouèrent plus haut en établissant un pressing agressif, qui nous permis d’obtenir un coup franc légèrement excentré sur la droite parfaitement converti par notre (nouvelle capitaine) Candice Innocenti d’une magnifique frappe lobée qui allait se nicher dans la lucarne opposée de la gardienne de but adverse (1-1 à la 25 ème minute).
Cette égalisation à eu pour conséquence de nous revigorer .Dès lors mes joueuses mirent totalement le jeu à leur compte et suite à un super mouvement collectif initié depuis notre défense avec Priscillia Barbaroux à la finition, nous doublions la marque 10 minutes plus tard. Le score ne bougera plus jusqu’à la pause.

Pour la seconde période j’avais insisté sur le fait que nous n’étions pas assez concentrés et avions commis trop  d’erreurs, notamment dans les fondamentaux de jeu, pour avoir la total maîtrise de la rencontre.

Et c’est une équipe Monegasque nettement plus conquérante, séduisante et appliquée dans son jeu qui se présenta sur le terrain.
Nous nous sommes procurés de nombreuses occasions franches repoussées par la gardienne adverse ou les montants…
Il fallut la moitie de cette seconde période et un exploit personnel d’ Ouadah Myriam, pour voir mon équipe se détacher au tableau d’affichage et clouer la marque sur 3-1 en notre faveur.

Certes notre entrée en matière dans cette rencontre fut assez poussive, mais la suite était nettement plus séduisante, il faudra donc s’en inspirer pour les rencontres à venir.

Le Coach