Ce week end, les U17 de l’AS Monaco Football Féminin se déplaçaient à Menton, premières du classement.Thomas D’Annunzio, leur coach, revient sur le match.
« Un match dans l’ensemble équilibré, avec un avantage d’un but à zéro pour Monaco à la fin de la première période. Et une deuxième période à l’avantage des Mentonnais qui égalisaient en début de deuxième mi-temps. Un match nul équitable de 1 à 1 qui permet aux monégasques de croire encore plus au titre. »
« Ce fut un match très compliqué, car non seulement c’était un match à l’extérieur, mais surtout chez les leaders.On a eu la chance d’ouvrir assez rapidement la marque. Mais nous avons eu beaucoup de mal à développer notre jeu, car l’équipe de Menton nous a pressé très haut, et cela dès nos relances en jeu. Le match s’est déroulé dans un bon état d’esprit, et je déplore qu’une fois de plus, nous ayons pris un but sur coup de pied arrêté, et non dans une phase de jeu. Malgré le fait que nous travaillons cela, je vais devoir le faire encore plus, car cela n’est pas normal. Les filles ont fait un match plein d’abnégation, de courage et fait preuve d’un esprit guerrier. Des fois, tous les matchs ne peuvent se jouer avec un jeu léger et fluide, car tout simplement l’équipe adverse nous en empêche. Donc il faut aller chercher le résultat avec la tête et les tripes. Chose que nos joueuses ont fait à merveilles. »
« Si nous les gagnons, le championnat ne sera certainement pas loin de nous ! sachant que nos deux derniers matchs les plus difficiles se joueront à domicile ( Carros et Cavigal), et nos deux derniers déplacements seront moins compliqués (Grasse et Beausoleil) sans faire offense à ces deux équipes. »