Ce dimanche, l’équipe réserve monégasque se déplacait à Gonfaron pour un match en retard de la phase aller. Clément Blazquez revient sur le match.

 » Alors que nos dernières rencontres m’avait inquiété quant à l’implication des filles et à leur sérieux, j’ai pu constater avant même le coup d’envoi, que la tendance avait changé. Et c’est dans le jeu que cela s’est retranscrit puisque même malmenées par nos adversaires nous avons réussi à construire quelques belles phases de jeu. Menant même (contre le cours du jeu) 0-2. Malheureusement, encore fébrile par moment, nous nous faisons rattraper puis menées 3-2 juste avant la pause. »

 » La seconde mi-temps fut haletante. Nous avons pris le jeu à notre compte, en travaillant les situations des entraînements. J’ai vu des filles soudées et déterminées pour revenir aux scores. Ce fut chose faite à la soixante-cinquième minute de jeu. Malheureusement sur un (second) coup-franc venu d’ailleurs, Gonfaron repasse devant. Malgré une fin de match où nos monégasques ont mis le feu, nous ne reviendrons pas au score.  »

« Défaite difficile à accepter tant le niveau de ce match était intéressant. Un nul aurait satisfait les deux camps il me semble, mais ce sont les dures lois du football. Nos joueuses cadres ont pris leur responsabilité et j’attends d’elles qu’elles reproduisent cela jusqu’à la fin de la saison. Inspirons nous de ce match pour l’avenir, nous avons retrouvé les valeurs qui nous caractérisent, les fruits de nos efforts payeront forcément.  »

 » À nous de renouer avec la victoire dès dimanche pour la réception de Cagnes, qui nous avait posé pas mal de soucis à l’aller (2-2).