Sur les dernières semaines, vous avez pu voir la présentation de différentes sociétés devenues partenaires du club et également des sociétés qui ont renouvelé leur volonté d’apparaître une deuxième saison sous les couleurs du club et d’apporter un soutien au projet mis en place par la direction.

Les sociétés sont des partenaires importants mais le club souhaite aller plus loin dans sa volonté de mettre en place un projet ambitieux sur le plan sportif ou sur le plan humain. La restructuration des pôles préformation et formation a connu un développement très important. Grâce aux efforts fournis, une jeune joueuse qui démarre le football à cinq ans peut faire toute sa carrière au sein du club sans discontinuité. Elle pourra évoluer sous les couleurs du club dans chaque catégorie et ce grâce à l’arrivée cette année d’une équipe U17. De nombreux progrès sont encore à faire dans l’excellence de la formation et des pistes sont étudiées en interne de ce côté, mais le club a déjà mis en place un partenariat qui sera prépondérant pour l’après-formation. C’est ce partenariat que nous allons vous présenter aujourd’hui.

Le club officialise la signature d’une convention de Partenariat (pour quatre ans) avec la Faculté des Sciences du Sport (UFR STAPS) de l’université de Nice Sophia Antipolis, membre de Université Côte d’Azur.

L’objectif du club étant d’offrir un projet sportif mais également un projet de formation pour que la joueuse puisse s’épanouir, tant sur le plan sportif, que sur le plan du développement personnel et professionnel pour le futur. Ce lien qui unit maintenant l’université et le club, réside dans la volonté d’accompagner au mieux ses licenciées dans leur projet d’avenir. Cette convention qui concerne pour le moment les études et les métiers en lien avec les sciences du sport pourrait être amenée à s’élargir à d’autres secteur de formation dans les années à venir. En effet, cette collaboration permettra d’explorer des pistes de développement vers des échanges avec des universités européennes pour le recrutement de joueuses. Depuis cette saison, le recrutement d’une joueuse au sein du club est le fruit de cette volonté de collaboration entre les deux entités. Revenant des Etats-Unis, Camille Constant s’est inscrite en première année de Master STAPS à la Faculté des Sciences du Sport et rejoint ainsi le projet du club.

Monsieur Serge Colson, professeur des universités et Doyen à la Faculté des Sciences du Sport, exprime son point de vue sur les enjeux de cette collaboration.

«  Le développement et la pérennisation d’une politique d’accueil et de soutien à la réussite universitaire des sportifs de haut niveau font partie des objectifs que se donne l’université de Nice Sophia Antipolis depuis plusieurs années en matière de politique sportive universitaire pour les sportifs de haut niveau. Cette politique, par des aménagements spécifiques, permet aux sportifs d’être accompagnés dans la réussite de leur double projet sportif et universitaire. Sur le territoire, cette politique doit bien évidemment se construire avec les clubs sportifs. Accueillir des sportifs de haut niveau à l’université c’est aussi pouvoir mettre en avant un établissement universitaire sur le plan national et international lors des différentes compétitions auxquelles ils participent. Comme pour les clubs professionnels, cette reconnaissance permettra d’attirer de plus en plus de sportifs de haut niveau. Ces collaborations entre clubs sportifs du territoire et université sont donc à développer dans l’intérêt de tous. »